Le CLAC de Yaoundé est un établissement culturel ayant pour épicentre une bibliothèque de lecture publique (associative) dont le fonds documentaire est constitué de 10 000 volumes. Il a ouvert ses portes en 2007 à l’initiative de Charles Kamdem Poeghela. Le CLAC de Yaoundé dispose d’un Espace Public Multimédia (EPM) ayant une dizaine d’ordinateurs connectés à internet, d’un atelier de reliure professionnel, d’une cafétéria, d’une ludothèque, et d’une salle polyvalente (75 places assises).

Depuis peu, il a été ouvert au CLAC de Yaoundé une salle « d'auto-apprentissage ». Cette salle, bien aménagée, dispose de 23 ordinateurs portables neufs et de très grande capacité, tous connectés à internet.

 

L'établissement propose de nombreuses animations tout au long de l'année, toutes ouvertes au public (enfants, adolescents, et adultes). Cette structure se positionne comme étant une " bibliothèque 3e lieu", et c'est à ce titre qu'elle s'intéresse à tout ce qui concerne l'accès au savoir, au savoir-faire et au savoir-être de la communauté.

 

Actuellement le CLAC de Yaoundé implémente un projet d’éducation numérique innovant, la Khan Academy, qui vise à aider les élèves du CM2 à mieux comprendre les mathématiques. Ce projet, qui se fait en partenariat avec Bibliothèques Sans Frontières (BSF), implique 4 écoles publiques et privées et intéresse 350 élèves âgés de 9 à 13 ans. De plus, le CLAC de Yaoundé s’apprête dès cet été 2014, avec l’aide de BSF, à lancer la toute première bibliothèque mobile au Cameroun, le « Street CLAC ».

En perspective, Le CLAC de Yaoundé et BSF ont monté un projet culturel de très grande envergure ayant pour épicentre une très grande médiathèque, un grand amphithéâtre, une pépinière d’entreprise, un cyber café, des restaurants, des boutiques, ect… Ce projet, dénommé MEDIYA (Médiathèque de Yaoundé), attend l’engagement concret de l’État du Cameroun pour son implémentation. Une excellente possibilité de partenariat Public – Privé.

 

Le CLAC de Yaoundé a le soutien institutionnel du Ministère camerounais des Arts et de la Culture, de quelques mairies d’arrondissement de la ville de Yaoundé, de quelques représentations diplomatiques à Yaoundé (France et Etats-Unis) et du bureau régional de l’UNESCO.

 

L’établissement a une très grande plage horaire d’ouverture, avec près de 60 heures par semaine, du lundi au dimanche.